Aissata Djibril Dieng, volontaire

Aissata et son engagement à vie auprès des communautés et des enfants

Aissata Djibril Dieng a été volontaire à World Vision en Mauritanie de 1999 jusqu’en 2015 dans le programme de zone d’El Mina à Nouakchott. Elle a commencé par le parrainage et faisait partie des femmes relais du programme. Son rôle était aussi de faire de la sensibilisation sur la santé nutritionnelle des enfants après avoir reçu plusieurs formations avec World Vision.

Son engagement à World Vision s’est manifesté très tôt après ses études. Elle témoigne, « C’est avec World Vision que j’ai commencé à travailler. J’ai pu développer quelque chose pour changer ma vie ».

Grace à ses contacts avec les femmes et les enfants, Aissata a développé beaucoup connaissances et son amour incommensurable pour les enfants l’a poussé à ouvrir un jardin d’enfant pour leur bien-être. « Aissata est une enfant dans le corps d’une femme à force de les côtoyer sans relâche! », raconte Houriya Mint Boutou, Spécialiste en Nutrition à World Vision.

Après la fermeture du programme en 2015, Aissata a poursuivi ses activités dans sa nouvelle localité, Riyad, en ouvrant un jardin d’enfants qui accueille près d’une trentaine d’enfants.  Son établissement a permis aux femmes de vaquer à leurs occupations pour subvenir à leurs besoins. 

En 2019, grâce à ses compétences et son ancrage dans sa communauté, Aissata a été contactée à nouveau par World Vision pour pérenniser ses activités dans cette localité avec la mise en place d’un Centre de Développement Communautaire (CDC) qui regroupe les activités de parrainage, le foyer de nutrition et des groupes d'épargne.

Aujourd’hui, Aissata suit près de 200 enfants dont 60 sont parrainés par World Vision (bureau Allemagne) et s’occupe également de la gestion de quatre groupes d'épargne. A cela s’ajoute son perpétuel engagement auprès des femmes de sa localité afin de les regrouper en coopérative pour leur autonomisation. Toutefois, le bien-être des enfants reste sa préoccupation première.

« En dehors de son amabilité, Aissata est préoccupée par le devenir des enfants qui ont eu à fréquenter son établissement. Elle arrive à étonner plus d’un grâce à son engagement, sa persévérance et sa maîtrise de la situation de chaque enfant au quotidien », confie Houriya Mint Boutou.

Au fil des ans, Aissata Djibril Dieng a démontré sa passion pour la communauté par son travail acharné, son dévouement et son engagement.