Enquetes des menages sains

Contribuer à l’implantation de bonnes pratiques en matière de WASH en formant les leaders de la communauté en Assaba

Commençant en mars 2016, World Vision a conduit dans le cadre du partenariat WASH avec UNICEF, une enquête des Ménages Sains qui vise la région de l’Assaba, dans 3 zones couvrant 16 villages autour des CRENAS de N'Takatt, Bagdad et Ghairé.

 

Cette Enquête des Ménages Sains, idée innovante dans le cadre du secteur de l’eau, hygiène et assainissement en Mauritanie, se déroule dans le cadre du projet de Prise en charge intégré de la malnutrition aigüe sévère en Assaba (Phase 2) en partenariat avec Unicef.

 

L’importance du besoin d’innover dans le cadre de cette Enquête est partie de deux constats :

-          La combinaison de l’approche ATPC avec la promotion de PFE n’était pas suffisante pour ancrer les pratiques auprès de la communauté, ce qui mettait en péril les acquis obtenus à ce stade ;

-          La nécessité d’utiliser des approches plus concises afin de consolider le maintien des statuts FDAL obtenus par les communautés

 

Partant de ces constats précédents, il était primordial de former des volontaires communautaires sur une approche dite « participative », qui permet de contribuer à l’ancrage durable de bonnes pratiques en matière d’assainissement, d’hygiène et d’eau en Assaba, spécialement dans les zones touchées par la malnutrition aigüe sévère.

 

Le développement de l’enquête des Ménages Sains s’est déroulé en deux phases succinctes : la phase de formation initiale des volontaires communautaires (2 jours) et la phase a proprement dite du déroulement de l’enquête des Ménages sains.

 

La formation initiale des volontaires communautaires

Dans un premier temps, des présentations et introduction sur les PFE ont été délivrées aux participants, avec un focus sur les cinq thèmes suivants :

-          le lavage de mains avec de l’eau et du savon

-          le traitement de l’eau à domicile 

-          la communication pour le changement de comportement (CCC)

-          l’Enquête des ménages sains (EMS)

-          la stratégie opérationnelle des PFE au niveau régionale et les outils d’évaluation des ménages

Afin de mieux incorporer ces présentations, les volontaires ont entrepris des travaux de groupes et ont été introduit sur la méthodologie d’exécution de l’enquête des ménages sains et sur les mécanismes de coordination, de suivi et de mise en œuvre de ces interventions

 

Dans un second temps, des exercices élaborés ont été présentés aux volontaires afin qu’ils s’approprient  l’apprentissage de l’enquête.

A travers cette configuration, Il leur a été demandé, à l’issue de l’exercice de savoir :

 

  1. Identifier des critères (attributs) d’un ménage sain : L'hygiène de ménage, la gestion de l'eau potable, disposition sûre d’excrétas d'enfant en bas âge, lavage des mains au savon après défécation et avant la consommation, utilisation de latrine, etc.
  2. Classer des critères par catégorie : personnel, domestique, environnemental
  3. Évaluer le statut de la communauté vis-à-vis de la liste finalisée des critères 
  4. Partager les résultats de l’enquête EMS 
  5. Définir les cibles à atteindre 
  6. Mettre en œuvre les interventions à bonne fin 
  7. Aider à mettre en place le suivi par la communauté et ainsi l’appropriation des bonnes pratiques par cette dernière.

Le déroulement de l’enquête des Ménages Sains

A l’issue du deuxième jour de la formation initiale le 17 mars 2016, les volontaires communautaires se sont déployés dans les 16 localités autour des CRENAS de N'Takatt, Bagdad et Ghairé. L’Enquête, sous forme des questions posé à chaque ménage enquêté a permis de cibler 160 ménages au total, a raison de 10 ménages interviewés par volontaire.

 

 

A l’issue de cette enquête sur une période de deux mois, il a été dans un premier temps observé la fragilité frappante et l’inexistence de l’hygiène et assainissement au niveau des ménages. 

Au cours des 6 mois suivants l’enquête initiale de mars, les volontaires mènent 4 séances de sensibilisation mensuelle sur les PFE chacun dans les ménages de la localité.

 

À la fin de chaque mois, l’enquête est réalisée encore pour voir s’il y a une évolution dans le niveau des pratiques WASH dans les ménages. Entre le mois de Mars et d’Avril, une nette amélioration de résultats de la plus part des ménages a été observé. L'expérience a poussé des ménages a acheté du savon de manière permanente et au moins un maksel par ménage. La majeure partie des femmes sensibilisées ont montré aussi des connaissances établies sur le lavage de main, et sur la conservation des eaux à domicile.

 

 

Malgré quelques défis pendant ces premiers deux mois de mise en œuvre, la pratique de l’enquête des Ménages Sains est en train de montrer ses preuves comme un véritable outil de mesures et de plaidoyer sur le long terme et pourraient favoriser au mieux dans le cadre l’implantation de bonnes pratiques en matière d’hygiène, d’assainissement, et d’eau en Mauritanie.